Seloncourt Dynamique et Solidaire

Home > Accueil > Le conseil dans la presse > Candidature

Candidature

Voici le premier article paru dans l'Est Républicain du 17 octobre 2013.
Il retrace, sans tout exprimer, les paroles de Christian Toitot.
Le journaliste à su trouver les formules qui marquent. 
Il relate également l'indigence du site internet de la mairie, sujet non primordial mais qui est destiné à montrer quel niveau de priorité est octroyé par la municipalité actuelle au sujet de l'information.
Gageons que la remarque permettra la publication des derniers comptes rendus de conseils municipaux, qui, s'ils y figurent tous depuis celui de février 2009, il ne sont publiés que sporadiquement et s'arrêtent aujourd'hui à celui de juillet 2013.


17/10/2013  Source Est républicain

L’Association Seloncourt dynamique et solidaire (ASDS) est prête pour les prochaines municipales en 2014
« Faire autrement et mieux »

 
Christian Toitot s’opposera à Irène Tharin. Photo F.R.

Christian Toitot s’opposera à Irène Tharin. Photo F.R.

 
 

ILS ONT TRAVAILLÉ cinq années, à raison de deux réunions en moyenne par mois, pour présenter une liste et un programme qui tienne la route. Pour avoir une chance de remplacer Irène Tharin et son conseil à la tête de la mairie de Seloncourt aux prochaines échéances municipales de 2014. Leur sensibilité est à gauche, bien sûr, mais pas que.

« Nous voulons fédérer tous les Seloncourtois, quelle que soit leur couleur politique, autour d’une démocratie participative », insiste le Dr Christian Toitot, désigné par les adhérents pour décrocher le Graal. Parce que, pour eux, ce qui fait défaut à l’heure actuelle dans la calme cité « dortoir » du Pays de Montbéliard, c’est la communication.

« Les décisions sont prises sans consulter les habitants »

« Toutes les décisions sont prises sans consulter les habitants », détaille le futur candidat. « Nous sommes informés au départ d’un projet puis à la fin. Rien au milieu pour que nous puissions suggérer des aménagements ». Il donne l’exemple de la place de l’hôtel de ville, qui a coûté quelque 4 millions d’euros.

« C’est beau, mais c’est vide. Nous aurions aimé une piste cyclable, des arbres et des espaces pour les piétons. Une ville plus respectueuse de l’environnement en somme ». Jean-Marie Bart, conseiller général et conseiller municipal de l’opposition, ajoute : « Il faut équiper les quartiers convenablement et tenir compte de la vie associative. Je préfère le terme équité plutôt qu’égalité, pour que tous bénéficient des mêmes avantages ».

Le reproche récurrent que Christian Toitot fait à l’équipe communale actuelle est d’avoir transformé la mairie en une sorte de forteresse hermétique. « Son site internet ne sert à rien, il n’y a aucune information dessus, même pas les derniers comptes-rendus de conseil. Un seul numéro est disponible pour la joindre et on ne sait pas à qui s’adresser la plupart du temps pour les problèmes courants ».

L’ASDS souhaite modifier tout cela, pour que Seloncourt « prenne enfin vie », aime-t-elle répéter. « Avec des commerces de proximité qui font cruellement défaut à l’heure actuelle ». Le médecin candidat l’affirme haut et fort : « Ce que je fais pour mes patients, je le ferai pour les Seloncourtois ».

Paul-Henri PIOTROWSKY